Conservation

La Vallée Ruiter… un joyaux à protéger

© M.-C. Planet

La FFVR est engagée à protéger les 240 hectares d’habitat naturel qu’elle détient dans la vallée Ruiter ainsi que les 3 250 hectares qui font l’objet de servitudes de conservation, pour le bénéfice des générations présentes et futures. Elle est une pionnière au Québec dans le domaine des fiducies foncières et des servitudes de conservation. Elle a incité d’autres organismes locaux à s’impliquer afin de préserver des territoires par le biais d’initiatives privées non-gouvernementales. Ces initiatives ont contribué à la mise en œuvre de quelques-uns des plus importants projets de conservation dans la région, dont ceux du corridor appalachien et de la réserve naturelle des Montagnes-Vertes, en partenariat avec le Corridor appalachien et Conservation de la nature, nos partenaires.
Le bassin versant de la Vallée Ruiter d’une superficie d’environ 10,000 acres, constitue la principale aire à protéger. L'approche stratégique de la FFVR est axée sur la conservation des espaces naturels non fragmentés, les reliefs de 600 mètres et plus, les habitats spécifiques nécessaires à la survie de la faune et de la flore, ainsi que les zones d'intérêt reconnues pour leur biodiversité dans la région et d’autres secteurs du Canton de Potton.


Une action concertée des propriétaires fonciers

© S. Plantenga

Le territoire protégé s'étend principalement par des servitudes de conservation obtenues des propriétaires de terrains avoisinants, de même que par la proximité de la Réserve écologique du Ministère de l'environnement et des parcs (MDDEP) qui compte 290 acres et la Réserve naturelle des Montagnes-Vertes.

La participation volontaire des propriétaires fonciers est à la base du succès d’un projet de conservation comme celui de la FFVR. Depuis sa création en 1987, la FFVR a établi une aire de conservation de 4500 ha. Un tel accomplissement n’aurait pas été possible sans la contribution de nombreux propriétaires de terrains avoisinants, lesquels ont contribué à protéger l’ensemble des terres écosensibles qui nous ont été cédées par l’entremise de dons de propriétés ou l’octroi de servitudes de conservation.

Témoignages
Les témoignages retranscrits ici sont authentiques et racontent l’engagement de plusieurs personnes qui ont participé au développement de la Fiducie foncière de la Vallée Ruiter en cédant leur propriété, soit par don écologique, soit par servitude de conservation.

Anne Shepherd   Joyce Booth   Stanley Lake   Stansje Plantenga et Robert Shepherd

 

Servitudes de conservation et dons écologiques

Si vous êtes propriétaire d’une terre écosensible, vous pouvez vous aussi protéger les attraits naturels de votre propriété pour vous, vos proches et les générations futures. Plusieurs options s’offrent à vous. Celle qui conviendrait le mieux à votre situation dépendra de plusieurs facteurs, notamment les caractéristiques écologiques spécifiques de votre propriété ainsi que vos objectifs personnels.

Pour en apprendre davantage au sujet des divers outils de conservation à la disposition des propriétaires : www.cws-scf.ec.gc.ca/egp-pde

 

Inventaires

Les nombreux inventaires biologiques qui ont été effectués sur le territoire de la FFVR font ressortir l'archétype d’une forêt mature mixte abritant des centaines d'espèces d'oiseaux, de mammifères, de reptiles et de plantes, incluant plusieurs espèces locales menacées.  Partie intégrante de la seule aire naturelle à l’état sauvage au sud du Saint-Laurent, le territoire fournit un habitat essentiel à de nombreux mammifères dont le lynx roux, l'ours noir, l’orignal, le vision, la loutre de rivière, la martre d’Amérique, le loup et le pékan.

Inventaires et suivis fauniques

En 2003, la FFVR a implanté un projet de suivi faunique « Faune sans frontières ». Ce programme de formation à l'identification des indices de la présence animale a été élaboré par Susan Morse, naturaliste réputée du Vermont et fondatrice de l’organisation Keeping Track® inc. Il vise à former les citoyens aux protocoles scientifiques de recensement des espèces dans leur communauté afin de répertorier la présence d’espèces menacée ou en danger.
À ce jour la FFVR encadre une trentaine de bénévoles répartis en huit équipes actives dans les secteurs de Potton, Sutton et de la Rivière au saumon.  Quatre fois par année, les pisteurs formés dans le cadre du programme Keeping Track recueillent des données sur des transects stratégiques identifiés pour le suivi des espèces cibles dont le cougar, le lynx roux, l'ours noir, la martre d’Amérique, le vison, la loutre de rivière, le pékan, le loup et l’orignal. Notre base de données est une première au Québec; elle constitue un outil indispensable à notre planification stratégique de conservation.

















© Fiducie foncière de la vallée Ruiter. Tous droits réservés.