canada goose evening dresses sale cheap wow gold mbt schoenen replica watches cheap louis vuitton handbags

Qui sommes nous?

Située au cœur du corridor appalachien, à quelques kilomètres de Mansonville en Estrie, une étroite vallée se faufile entre les monts Sutton. Cette vallée, nichée dans une région où la forêt est peu fragmentée, constitue l’une des dernières régions sauvages à l’extrême sud du Québec.

Faire un don à la fiducieLa Fiducie foncière de la Vallée Ruiter (FFVR), un organisme de conservation à but non-lucratif, y a vu le jour en 1987. Sa raison d’être est la conservation de la faune et de la flore qui s’y trouvent. Son action vise la protection à perpétuité de propriétés à grande valeur écologique par voie d’acquisitions ou d’ententes de conservation. La fiducie est propriétaire de plus de 300 hectares dans la Vallée Ruiter où elle gère un réseau de sentiers balisés d’une trentaine de kilomètres ouverts au public.

Historique

Étang aux herbages
Au début des années 60, ce paradis perdu a séduit Robert Shepherd, un psychiatre montréalais qui adorait camper, canoter et vivre à la dure dans les bois. Ce père de 3 enfants y acheta une vieille ferme à Mansonville, sur le versant est de la vallée. Plus tard, il acheta d’autres propriétés dans la vallée avec son épouse, Stansje Plantenga, où il y construisit des bâtiments en bois rond afin d’y loger un centre de traitement et de ressourcement pour les schizophrènes.

En 1987, souhaitant que ces lieux soient un jour couverts de forêts anciennes, ils firent don d’une terre de 162 hectares à la fiducie. Quelques années plus tard, par une magnifique journée d’automne, Robert amena sa famille en promenade et s’enfonça aussi profondément qu’il le pu dans la montagne. Le panorama était tout simplement époustouflant ! Devant les splendeurs de la Vallée Ruiter qui s’étalaient devant eux, il affirma : « Contribuer à la création de la Fiducie foncière de la Vallée Ruiter a été la meilleure action que je n’ai jamais posée. Lorsque sera venu le temps de franchir le dernier rapide de ma vie, je serai fier de la Fiducie et réconforté à la pensée que le faucon pèlerin aura encore de larges espaces pour lancer son cri. »

Lors de cette promenade, Robert Shepherd était déjà atteint d’un cancer. Qu’est-ce qui l’avait conduit à entreprendre une action présentant autant de défits ? Certainement son amour et son sens des responsabilités envers les espaces naturels ainsi que sa détermination à laisser une part de ces territoires en héritage pour la postérité. Il décéda la semaine suivante mais son œuvre demeure bien en vie !

Mission de la Fiducie foncière de la Vallée Ruiter

© M-C Planet
De maintenir à perpétuité de grandes étendues de territoires dans les Cantons de l’Est du Québec et ailleurs, des milieux forestiers et des espaces ouverts dans un but de préservation des milieux naturels et de jouissance par les membres de la collectivité locale et le public en général.

D’effectuer d’autres activités contribuant à la préservation du caractère naturel et rural de la région, notamment l'acquisition de terrains et de droits réels sur des propriétés privées, le maintien de fermes et de terres forestières productives, et par la création de réserves naturelles.

De promouvoir l'éducation et la recherche pour la conservation de la nature et l'usage approprié des ressources naturelles, humaines, physiques et environnementales, d'agir en tant que centre d'information pour d'autres groupes de conservation et pour le public en général. Les résultats de toutes recherches seront publiés et disponibles au public.

De promouvoir les concepts de conservation des milieux naturels dans les écoles et autres institutions par le biais de conférences, de séminaires, de films, de vidéos, et d’excursions en milieu naturel.













© Fiducie foncière de la vallée Ruiter. Tous droits réservés.